«

»

Août 13

Un rapport (de plus) sur les conditions d’expérimentation de programmes d’accompagnement patient

La Loi de santé prévoit dans l’article 22 l’expérimentation de programmes d’accompagnement patient. Ces programmes prévus dès la Loi HPST de 2009, en complément des programmes d’éducation thérapeutique et des programmes d’apprentissage, souffrent de ne pas avoir été définis sur l’aspect opérationnel. C’est ce que réussit à faire Christian Saout, sécrétaire génral adjoint du CISS, dans un rapport remis le 20 juillet à la ministre de la santé. Ce rapport après avoir défini les différentes nuances de l’accompagnement (de l’empowerment en passant par le care et les prérequis en santé ou Health literacy), décline les modalités de ce que devrait être le cadre de l’expérimentation de programmes d’accompagnement innovant qui devront principalement être initiés par les associations de patients, qu’elle soient agréées ou non.

Pour en savoir plus : Rapport Saout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *